Archive for septembre, 2013

Septembre 2013

Jeudi, septembre 26th, 2013

http://www.youtube.com/watch?v=X3hJYDGSXt4

 

Cet été 2013 a été particulièrement agité dans le monde de la Sophrologie Caycedienne !

Sans vouloir revenir sur les événements, je souhaite simplement ici placer un peu de philosophie dans cette agitation : j’ai découvert cette chanson de Cats on Trees qui m’a vraiment touché…

Un petit rappel pour tous : (ref. Wikipedia)

Selon la tradition homérique, les sirènes sont des divinités de la mer qui séjournent à l’entrée du détroit de Messine en Sicile. Musiciennes dotées d’un talent exceptionnel, elles séduisaient les navigateurs qui, attirés par les accents magiques de leur chant, de leurs lyres et flûtes perdaient le sens de l’orientation, fracassant leurs bateaux sur les récifs où ils étaient dévorés par ces enchanteresses. Elles sont décrites au chant XII de l’Odyssée comme couchées dans l’herbe au bord du rivage entourées par les « amas d’ossements et les chairs desséchées des hommes qu’elles ont fait périr ».

L’origine des sirènes n’est pas vraiment claire. Selon la mythologie, elles étaient filles du fleuve Achéloos et de la Muse Calliope (ou de Terpsichore, la Muse de la Danse). Les Romains racontent d’ailleurs que les sirènes étaient à l’origine des femmes normales, elles auraient été les compagnes de Coré, devenue par la suite « Perséphone », et auraient laissé Hadès l’emmener. Les sirènes auraient reçu leur forme comme punition pour ce crime et, par la suite, les sirènes, chantaient prophéties et chansons relatives au royaume d’Hadès. Euripide évoque dans Hélène le caractère funéraire des sirènes ce que confirment les représentations de sirènes sur des stèles funéraires.

Une autre explication de leur métamorphose en attribue la cause à la colère d’Aphrodite. La déesse de l’Amour, les affubla de pattes et de plume tout en conservant leur visage de jeunes filles parce qu’elles avaient refusé de donner leur virginité à un dieu ou à un mortel.

Ces divinités d’origine fluviales étaient très fières de leur voix et défièrent les Muses, les neuf filles de Zeus et de Mnémosyne. Les Muses remportèrent le défi et exigèrent une couronne faite des plumes de sirènes, ce qui les priva du don de voler. Vaincues, elles se retirèrent sur les côtes d’Italie méridionale.

Elles interviennent dans l’histoire des Argonautes, rapportée par Apollonios de Rhodes. Alors que l’Argo s’approchait de leurs rochers, Orphée triompha d’elles par la beauté de son chant. Seul l’un des marins, Boutès préféra la mélodie des sirènes à celle du fils de Calliope. Il se jeta dans la mer pour rejoindre les enchanteresses, mais fut sauvé par Aphrodite.

De même, Ulysse et ses compagnons parvinrent à résister à leur pouvoir de séduction. Après avoir été mis en garde par Circé, Ulysse fit en effet couler de la cire dans les oreilles de ses marins pour qu’ils ne puissent pas entendre les sirènes tandis que lui-même se faisait attacher au mât du navire, et quand il demandait à ses marins de le détacher ils devaient serrer les liens encore plus fort. Ainsi Ulysse put écouter leur chant sans se précipiter vers elles malgré la tentation. Suite à cela, les sirènes se seraient suicidées de dépit en se jetant dans la mer du haut de leur rocher.

Chacun y trouvera ses valeurs dans cette histoire, ou pas.

 

Longue vie à la Sophrologie Caycedienne !

« Caycédienne » comme Caycedo

La sophrologie a été développée dans les années 60 par le Dr Alfonso Caycedo. Son approche résolument médicale et scientifique vise alors à apporter à ses patients une amélioration de leur qualité de vie.

La Sophrologie Caycédienne n’est pas une branche de la sophrologie mais bien la sophrologie dans sa forme authentique telle que développée par le Dr Caycedo.

Un entraînement du corps et de l’esprit pour développer sérénité et bien-être.

La Sophrologie Caycédienne est un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit. Elle a pour objectif le renforcement des attitudes positives au quotidien. Elle participe activement à la gestion du stress et des émotions négatives qu’elles soient d’origines professionnelles ou personnelles.

La pratique régulière de la Sophrologie Caycédienne permet d’optimiser ses propres capacités au quotidien, de façon autonome et dans le respect de la personnalité de chacun.

Elle comporte des applications spécifiques dans les branches cliniques, sociales, pédagogiques et peut également être utilisée dans l’entreprise comme dans les milieux artistiques et sportifs.

Découvrez sérénité et bien-être

Une nouvelle conscience de soi : la pratique régulière de la Sophrologie Caycédienne favorise le développement de la perception positive du corps, de l’esprit, des états émotionnels et des valeurs personnelles. Cette découverte permet peu à peu une transformation positive de l’attitude envers soi-même et envers les autres.

Les applications au quotidien

 Santé : La Sophrologie Caycédienne apporte aux professionnels de la santé (médecins, psychologues, kinésithérapeutes, infirmiers, orthophonistes, etc.) un ensemble de techniques qui peuvent être utilisées de façon isolée ou en complément d’un traitement, par exemple dans le cas de :

-         Dépression, anxiété, affections psychosomatiques,

-         Préparation d’interventions (chirurgie, chimio ou radiothérapie),

-         Rééducation.

 

Vie quotidienne : la pratique régulière de la Sophrologie Caycédienne permet de développer la résistance au stress et d’améliorer la qualité de vie.

-         Meilleure qualité de sommeil,

-         Sensation de vitalité, récupération rapide,

-         Contrôle des accès d’irritabilité, angoisse, tristesse.

Des expériences variées : selon les objectifs recherchés, les techniques sophrologiques sont porteuses de sensations de vitalité et d’énergie ou au contraire de relâchement des tensions et de sérénité. Certaines permettent d’activer la concentration sur un objectif précis ou un souhait personnel.

 Performance : les techniques sophrologiques sont utilisées pour améliorer la concentration, la mémorisation et pour développer une attitude positive face aux difficultés.

-         A l’école : programmes spécifiques à destination des enfants et des adolescents, préparation des examens,

-         Dans le milieu sportif : en soutien des plans d’entraînements techniques et physiques,

-         En entreprise : amélioration de l’efficacité personnelle, du travail en équipe et des conditions de travail.

La Sophrologie, c’est Sofrocay®

 

La sophrologie authentique

Pour bien qualifier sa technique et la différencier des pratiques qui se sont développées de façon parfois désordonnées sous le nom de « sophrologie », terme devenu générique, le Dr Caycedo crée et dépose en 1992 le terme de « Sophrologie Caycédienne ®».

Sofrocay® : la référence

Sofrocay, abréviation de « Sophrologie Caycédienne », est une organisation qui fédère plus de quarante écoles de formation au master en Sophrologie Caycédienne et plusieurs milliers de sophrologues formés dans le respect de l’authenticité de la méthode.

Que ce soit pour pratiquer la Sophrologie Caycédienne ou s’entraîner avec un professionnel, Sofrocay® est aujourd’hui la référence en matière de sophrologie. Une vraie marque de confiance.

Le Dr Natalia Caycedo, fille du Dr Caycedo, est docteur en médecine, spécialiste en psychiatrie, diplômée en neuropsychologie et neurophysiologie de l’Université Pitié Salpêtrière de Paris.

Au cours des dix dernières années, elle a été la principale collaboratrice du Dr Alfonso Caycedo dans la formation supérieure du master spécialiste en Sophrologie Caycédienne.

Elle est à présent la responsable de l’organisation de la Sophrologie Caycédienne au niveau international et assume le rôle de vice-présidente de Sofrocay® International.

 

Cours et formations en Sophrologie Caycédienne

 

Sofrocay® anime un réseau fort de plusieurs milliers de professionnels et d’une quarantaine d’écoles de sophrologie à travers l’Europe.

Pratiquer la Sophrologie Caycédienne ou s’entraîner avec un sophrologue caycédien est la garantie d’avoir accès à une pratique actualisée, reconnue et contrôlée ainsi qu’à des professionnels formés dans le respect de l’authenticité de la méthode. Le réseau des sophrologues caycédiens organise régulièrement des stages, cours et ateliers permettant à chacun de pratiquer dans la spécialité qui l’intéresse en groupe ou de façon individuelle.

La formation des futurs sophrologues est assurée par les écoles de Sophrologie Caycédienne.

Pour plus d’informations, pour connaître toute l’actualité de la sophrologie, s’abonner à notre newsletter ou trouver l’adresse du sophrologue caycédien ou du centre de formation le plus proche de chez vous : www.sofrocay.com