Archive for septembre, 2014

Septembre 2014

Mardi, septembre 9th, 2014

Quand la Sophrologie entre à l’école… et y trouve sa place !

 

En cette période de rentrée 2014, je voulais vous laisser ce fabuleux témoignage de Christine Demeure-Heems, Sophrologue Caycedienne, avec qui j’ai l’immense plaisir et fierté de travailler ! Merci à elle pour ce travail extraordinaire qu’elle fournit depuis des années : le travail et la qualité paient toujours !

Arnaud Hayaert

———————————————

 

Les enfants sont obligés de tout réinventer dans notre Société en pleine métamorphose, bouleversée par les nouvelles technologies, où tout change en permanence.  Le philosophe, Michel Serres exprime que « nous connaissons une période d’immenses bousculements comparables à ceux de la Renaissance. »

Du savoir descendu unilatéralement, notre monde offre aujourd’hui aux enfants un accès illimité à la connaissance, qui se partage.  Dans ce monde d’abondance d’informations les  capacités de concentration et de centrage sont mises à rude épreuve.

En période de crise, financière, sociale, politique, l’école n’y échappe pas.

Et dans leur quotidien les enfants ne sont pas épargnés par le stress. Certains enfants sont confrontés très tôt à des problèmes de stress, de sommeil, de troubles de la concentration, de la motricité, ou souffrent de somatisations diverses…

Face tout cela, la Sophrologie est une aide précieuse. Et plus que jamais l’école à besoin de créer de nouvelles conditions de travail, d’accompagner différemment les enfants, en prenant en compte ce qu’ils sont dans leur globalité et leur individualité.

Dans notre monde actuel, il est essentiel de savoir s’arrêter pour « aller à l’intérieur », respirer, ressentir, ne rien attendre juste laisser venir, pour  découvrir ses potentiels, ses valeurs. C’est un apprentissage qu’il faut expérimenter …

C’est cette expérience que j’ai partagée avec plusieurs classes de niveaux primaires et collège.

Tout a commencé un jour en discutant avec un Professeur des écoles, j’avais à l’époque trois enfants en suivi dans sa classe. Les parents avaient expliqué la démarche et face aux changements constatés, elle était intriguée. Suite à cela elle m’a sollicité pour que j’accompagne sa classe dans une démarche collective. L’idée était d’instaurer un temps spécifique, un « temps pour eux ».

Je suis donc intervenue dans la classe, avec des exercices courts et ludiques, en alternant des exercices dynamiques, de relaxation et d’activation. J’insistais sur la présence du corps et le ressenti (prise de conscience de son corps dans l’espace, en mouvement et les sensations internes). Pour leurs permettre petit à petit de se poser, de découvrir leur corps différemment, prendre conscience de leur place et apprendre à reconnaître leurs tensions et à les enlever.

Les exercices de « Brain Gym® » sont venus renforcer  la démarche, ressentir son corps en mouvement dans les trois dimensions de l’espace, qui nous permettent d’accéder à tous nos potentiels et gérer une situation « stressante ou angoissante ».

Les exercices ont été repris tout au long de l’année chaque jour 10 mn en début de journée. Le résultat a été surprenant pour la maîtresse, les enfants étaient plus calmes, ils étaient capables de se concentrer plus facilement, en fin d’année le programme a été terminé sans problème et surtout la maîtresse a mis en avant les liens qui se sont crées entre les enfants, des valeurs partagées, et l’ambiance chaleureuse de la classe.

 

 

J’ai ensuite réalisé la même expérience dans d’autres écoles, avec des enfants d’âges différents.

Au collège l’abord a été différent, j’ai travaillé en amont avec la CPE qui m’avait sollicité sur une problématique de concentration. La démarche a été mise en place pour les classes de 6eme. C’est par groupe de 10 élèves que j’ai animé des ateliers sur la concentration.

Pour renforcer la démarche, j’ai également réalisé l’atelier avec les professeurs, le personnel pédagogique et des représentants de parents d’élèves. Ce qui a permis d’optimiser l’accompagnement par un relais à la maison et à l’école dans la durée.

Dans la continuité je suis intervenue auprès d’un vingtaine de CPE de collèges et de Lycées dans le cadre d’une journée sur le thème du « décrochage scolaire ». C’était l’occasion de présenter  la démarche, les apports  de la Sophrologie : en quoi  la Sophrologie et le Brain Gym® sont des techniques précieuses et adaptées.

Ces interventions  en écoles et collèges seront reconduites sur cette nouvelle année scolaire et même multipliées. Notamment depuis début septembre et ce jusque fin 2014 dans deux écoles primaires du Sud Est de Lille sur  les niveaux du CP au CE2 et en 2015 dans deux nouveaux collèges.

 

La Sophrologie trouve sa place à l’école, de plus en plus d’enseignants,  de personnels pédagogiques et de parents en sont convaincus…. Et les enfants qui ont eus l’opportunité d’en bénéficier l’affirment.

 

J’ai décidé de mettre en place ces interventions, car  l’accompagnement des enfants  me tient particulièrement à cœur. Je suis persuadée que nous avons TOUS un Talent, du potentiel, le tout est de le trouver, le savoir et le ressentir. Accompagner les enfants c’est aussi les amener sur ce chemin, celui de leur intériorité, pour apprendre à ressentir cette force en eux, écouter leur petite voix intérieure, prendre confiance en leurs capacités afin de pouvoir les exploiter.

 « Il y a au fond de nous de multiples petites étincelles de potentialités ; elles ne demandent qu’un souffle pour s’enflammer en de magnifiques réussites… »

 

 

 

 

   Christine DEMEURE-HEEMS

   Sophrologue Caycedienne ®