Education

L’école fait-elle peur ?


Même si les statistiques précises manquent, tous les enseignants et professionnels de l’éducation soulignent la généralisation des « incivilités », insultes, dégradations, vols et rackets, voire bagarres aux portes de l’école.

C’est devenu une banalité : il y a beaucoup de violence à l’école.

Quelles sont les causes de ce malaise ? La peur est au fond de chacun sous une forme inconsciente et nous essayons tous de nous protéger soit par la fuite (absentéisme), soit par l’agressivité (verbale ou physique) ; cette peur se manifeste aussi souvent par des troubles psychosomatiques (boule dans la gorge, oppression respiratoire, palpitations, douleurs au ventre, insomnies…).

On ne sait pas pourquoi on est angoissé, mais on sait qu’on l’est !

Les jeunes enfants et adolescents sont de plus en plus stressés ; ils éprouvent de plus en plus de difficultés à surmonter les obstacles dans une vie au futur incertain. D’un dialogue difficile entre enseignants et élèves, on en arrive parfois à une incompréhension totale et réciproque : le fossé se creuse davantage chaque jour.

Punir, c’est faire preuve de pouvoir et de puissance, en plaçant l’enfant ou l’adolescent dans l’impuissance et la soumission, la peur n’est que renforcée !

L’émotion coupe le souffle. Il faut donc aider l’élève et/ou l’enseignant à reprendre son souffle, respirer, ce qui atténuera son émotion. La pratique de la Sophrologie pour les enfants/adolescents est une réponse à cette peur dans cette période critique. Le but est de donner aux élèves comme aux enseignants de précieux outils utilisables au quotidien, qui représentent un capital solide à disposition pour toute la vie. L’enfance et la jeunesse sont des étapes de vie cruciales dont dépend le futur de chaque individu, voire même de sa famille et de son entourage.

Les buts sont les suivants :

  • Gérer avec calme et détermination le stress quotidien
  • Acquérir une plus grande confiance en soi
  • Renforcer et faciliter la capacité de mémorisation
  • Développer le pouvoir de concentration
  • Être mieux dans sa peau
  • Prendre conscience de ses qualités
  • Récupérer son énergie
  • Améliorer la communication, la   compréhension et le respect réciproque dans un climat favorable aux enseignants et aux élèves.

illustration_petite_fille

Témoignages

-          « Ce que l’on nous apporte nous servira dans la vie de tous les jours. On se sent après plus à l’aise dans des situations plus difficiles ou stressantes. Le contact avec les autres a été très important et génial. »

-          « Cette formation m’a apporté beaucoup de confiance en moi. Jusqu’alors j’étais moins sûre de moi. La Sophrologie m’a aussi aidée à éliminer les tensions. Elle a aussi approfondi ma connaissance de moi-même. J’ai une plus grande ouverture d’esprit, un autre regard sur les autres collègues et surtout sur mes élèves. »

-          « La Sophrologie m’aide à mieux me connaître. Cette formation m’a aussi servi à comprendre certaines choses chez les autres personnes. Depuis que j’ai commencé la sophro, j’ai appris à mieux m’écouter et m’accepter, et à mieux faire face aux problèmes. La Sophrologie, c’est quelque chose qui m’aide dans la vie quotidienne, qui enseigne la tolérance, le respect et l’écoute de soi, et si je n’en avais jamais fait, je ne serais sans doute pas là où j’en suis aujourd’hui. »

-          « La Sophrologie me permet de me sentir bien en moi, dans mon corps, dans mon esprit, elle me permet d’être en harmonie avec les autres. Si quelqu’un me demandait qu’est-ce que la Sophrologie a changé en moi ? Je lui répondrais : « Rien, absolument rien, elle m’a permis de voir les choses sous un autre angle, à résoudre des problèmes plus facilement, à me sentir mieux dans mon corps et dans mon esprit, ce qui a facilité ma vie, je la vis de jour en jour et de mieux en mieux !  Merci ! »